Pages de catégories e-commerce : pas trop de contenu pour le SEO

Ces dernières années, les pages de catégories des sites e-commerce ont radicalement changé. Pour rappel, une page de catégorie permet de retrouver les différents produits d’une même famille. Par exemple, sur un site de vêtements, on peut retrouver la catégorie des pantalons. Sur un site de bricolage, on peut retrouver la catégorie des appareils électroportatifs. L’idée est donc toute simple, faire en sorte que l’utilisateur trouve rapidement ce dont il a besoin.

Malheureusement, beaucoup d’e-commerçants ont oublié ce principe élémentaire et ont développé des pages de catégories davantage pensées pour le SEO que pour l’UX.

En 2019, John Mueller publiait :

L’intention du visiteur sur une telle page est d’acheter et non de se retrouver sur une page remplie de contenu textuel. Certains poussent le bouchon tellement loin que le contenu textuel est largement plus grand en taille que les produits qui sont mis en avant dans la catégorie !

Deux cas concrets

Exemple 1

Ici, on a une page de catégorie qui met en avant quelques marques et le type de produit que l’on peut trouver sur la page. Tout ceci est fait de façon succincte.

Exemple 2

Dans le cas de ce site, on a typiquement du contenu qualifié de « blindly stuff text » par John Mueller

Dans l’exemple n°1, on a du contenu textuel qui bien évidemment apporte une touche pour le SEO, mais ne dilue pas le contenu de la page catégorie. La taille est raisonnable et il y a des informations pertinentes pour l’utilisateur.

Dans l’exemple n°2, il y a tellement de contenu textuel que ça dilue automatiquement la valeur des éléments importants sur la page. Ici, le contenu n’est pas du tout pensé pour l’UX, mais 100% pour le SEO. Or, on sait très bien que Google n’aime pas ça !

Quel est le bon compromis ?

Il convient de se mettre à 100% à la place d’un potentiel visiteur. Ce dernier doit trouver de façon rapide, le produit dont il a besoin. Pour ce faire, rien de tel que de bien catégoriser chaque produit et de mettre des visuels et un titre clair pour chaque produit.

Un contenu textuel après les produits ne sert à rien pour l’utilisateur.

Par contre, un petit texte avant les produits (sans dépasser la ligne de flottaison) permet même d’accompagner le prospect dans sa recherche. Et dans ce cas précis, on a donc un texte pertinent pour l’UX et pour le SEO en même temps ! Exemple :

Ici, le prospect sait qu’il peut trouver le bon produit selon que ses cheveux soient secs, gras, colorés, etc.

Inutile donc de transformer une page de catégorie en article encyclopédique. Le résultat sera l’inverse de l’effet recherché ! Apportez du contexte, des informations clés et surtout, faîtes en sorte que l’utilisateur trouve ce dont il a besoin.

Elyes Ammar

Consultant SEO, éditeur de sites et chef des opérations sur SEOPepper, j'interviens ici pour décrypter les dernières actualités SEO importantes. Retrouve-nous sur Twitter pour ne rien manquer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SEOPepper
Maximilien Labadie

Maximilien Labadie

SEOPepper

I will be back soon

Maximilien Labadie
Hello 👋
Comment puis-je t'aider ?
Envoyer un message :
chat